Quichissime!

La vision décalée et amusante de la société de consommation par une trentenaire cute and glamour qui ne se prend pas au sérieux! Des articles, mais aussi des recettes gourmandes et des astuces cocooning, des trucs de nanas, quoi!

C'est la vie, pas le paradis
Cocooning
Comment devenir une femme (juste) parfaite!
Jolies découvertes...
Recettes (très) gourmandes!
Actualités zapette
Extraits de vie!
F*** them they're famous!

27 mai 2009

Et où qui sont les hommes parfaits? Hein?

photo21

Salut toi, t’es encore à te balader sur les blogs au lieu de bosser ?

T’as vraiment un job cool, tu sais.

Ou alors, c’est que tu es blonde à forte poitrine et que tu couches avec ton patron.

(explication pour les-dites blondes : du coup, tu fais un peu ce que tu veux, quoi. ‘Faut tout te dire à toi, t’es chiante avec tes particularités capillaires qui te rendent un peu limite-limite, hein…)

Bref.

Donc bonjour, au fait.

Houlà, t’as pas bonne mine toi, je vois même un bouton retardataire d’acné juvénile qui s’est perdu au milieu de ton front tout gras, c’est un peu dégueulasse je dois dire. Une pointe de masque anti-peau grasse dessus, toute la nuit, et c’est fini Micheline ! Allez, fais risette !

Bon, alors c’est quoi qui ne va pas ? C’est Bébert qui t’a saoulée (encore) avec ses matches de foot qu’il va voir au bistro du coin en buvant des canons avec ses potes Gégé et Lulu?

Ce que tu peux être pathétique, toi.

Attends, t’as qu’à t’acheter le bouquin des martiens et des vénusiennes, là, et tu m’embêtes plus. Tu sais, celui qui commence comme ça :

" Essayez de vous imaginer que les hommes viennent de Mars et les femmes de Vénus. Qu'un beau jour, il y a très longtemps, les Martiens, regardant dans leur télescope, découvrirent les Vénusiennes. Que cette découverte éveilla en eux des sentiments absolument sans précédent. Et que leurs élans amoureux devinrent si forts qu'ils inventèrent les voyages interplanétaires et s'envolèrent vers Vénus.

Les Vénusiennes accueillirent les Martiens à bras ouverts : elles espéraient leur venue depuis si longtemps ! Leur coeur s'ouvrit à un amour qu'elles n'avaient jamais connu. Un amour magique ! A chaque instant, Martiens et Vénusiennes s'émerveillaient de s'être trouvés, de faire des choses ensemble et de vivre heureux. Issus de mondes différents, ils se délectaient de leurs différences. Ils passèrent des mois à découvrir ces dissemblances mutuelles dans leurs besoins, leurs préférences et leurs comportements. Ils les explorèrent, les apprécièrent, et pendant des années, ils vécurent dans l'amour et l'harmonie les plus parfaits.

Un jour, Martiens et Vénusiennes émigrèrent sur la Terre. Au début, tout leur parut merveilleux et magnifique. Mais l'atmosphère terrestre exerçant sur eux une influence maléfique, ils se réveillèrent, un beau matin, victimes d'une forme très particulière de perte de mémoire : l'amnésie sélective ! Les Martiens comme les Vénusiennes avaient oublié qu'ils venaient de planètes différentes et qu'ils ne pouvaient être qu'intrinsèquement dissemblables. En une nuit, tout ce qu'ils savaient de leurs dissimilitudes avait été effacé. Depuis lors, les hommes et les femmes sont perpétuellement en conflit. "

Mouaih. Bon, en même temps, on n’est pas sortis de l’auberge avec ces conneries là. Et puis toi, avant que tu ne lises un livre, hein… Enfin, je me comprends. D’autant que, à choisir, évite celui-là, il est nul à chier.

Non, viens par là ma Micheline, je vais t’apprendre la vie. Et ses épreuves douloureuses auréolées d’une brume de mystère (à moins que ce ne soit un pet ?). Bref, les mecs, quoi.

Parce que, on dirait pas à me voir comme ça, aussi fantastiquement belle et cultivée, mais il m’est arrivé, à moi aussi,  – rarement, certes – mais tout de même – des petites histoires difficiles avec ces drôles de bêtes là, parce qu’ils sont durs, hein, faut pas les lâcher ceux-là, si on veut en faire quelque chose.

Comme un labrador, oui.

Ou un bull-terrier, au choix (choisis ce que tu préfères, tu vois, je en suis pas chiante, je suis parfaite je te rappelle).

Bref.

Là tu vas me dire :

« maiiiis… Quid de l’histoire d’amour parfaite et romantique telle que décrite dans les ouvrages antiiiiiques ??? »

coursesjf4

(ou encore : « ben où qui sont le mec qu’aime sa meuf à donf, bordel ? » selon ton degré d’avancement dans l’échelle de la vieillesse) (échelle qui va de 14 à 35 ans, forcément. Après t’es périmée. Ou résignée. Et là tu t’en fous du « où qui sont les princes charmants », on est d’accord. Va te faire une liposuccion et on en reparle après, de l’éventualité d’en rencontrer un. Qui ne te larguera pas cette fois. Pauvrette.)

Alors là, je t’arrête quand même.

Mais non, pas la liposuccion, t’es con. T’en as besoin grave.

Non, je parle de l’histoire d’amour des classiiiiiques.

Ouvrages antiques d’accord, on a tous nos références de base, hautement philosophiques et intellectuelles, telles que « Cendrillon » « la Belle au bois dormant » « Blanche-neige » et j’en passe et des moins fraîches.

Mais sache, petite orchidée (mignon, non ? Après tout, les mecs qui s’expliquent la vie s’appellent bien tous « petit scarabée, alors…) sache donc, petite orchidée (disais-je) que la vie n’est pas un long fleuve tranquille… Après la pluie le beau temps et qui sème le vent récolte etc.

En gros : t’es naïve ou quoi ? Tu vois pas qu’on a été élevée depuis toutes petiotes à du grain transgénique de contes de fées esclavagistes ?

Parce que tu crois quoi ? Que le prince charmant ne pète pas au lit ? Fais la vaisselle ? Repasse sa redingote blanche ? Lave son cheval ? Ne se tape pas ta sœur dans l’écurie ?

Allons donc.

Quand on te racontait Pinocchio, t’y croyais vraiment, au renard qui parle et au bonhomme en bois qui devient un petit garçon parce qu’il est bien sage ? Et est-ce que, même si t’étais trop blondinette pour tomber dans le panneau, tu as toujours, pour autant, été bien sage et n’a jamais raconté de mensonges ?

Alors pourquoi, mais oui pourquoi, dans ce cas, tu continues à croire que ton homme va te faire vibrer pour le meilleur et pour le pire jusqu’à ce que la mort vous sépare ?

Parce que t’es blonde, Micheline, t’es une blonde.

Alors va te faire vite fissa rapido une teinture brune, et tu verras la vie en rose foncé, voilà.

CQFD. Ah.

Le couple moderne ne se marie pas pour la vie, Micheline, toutes les brunes le savent. Elles. Ou alors, c’est pour du faux, pour faire plaisir aux parents, aux enfants, aux voisins, au chien. Et même au chat, parfois.

THE modern couple se met en colloc’/union libre/enfant libre/conjoint variable (selon les degrés des disputes). Et il fait des con-ce-ssions. Oui madame. Qui frustreront chacun des partenaires (libres) jusqu’à les faire devenir dépressifs dans cinq ou dix ans. Sans compter toutes les disputes à causes des courses à faire et du ménage à acheter (ou l’inverse, je ne sais plus, le Prozac rose foncé m’embrouille un peu la tête).

Voilà, ça va mieux Micheline, je t’ai remonté le moral ? Hein ? Tu veux un Prozac toi aussi ?

Finalement, t’auras pas besoin de le lire, le livre des hommes martiens. Qui explique que les hommes sont profondément égoïstes et basiques, et que la femme – sensible et dévouée en général – se doit de les comprendre parce que eux, ils sont trop terre-à-terre pour changer vraiment.

Prends sur toi, merde ! Regarde ta voisine ! C’est pas mieux finalement !

Au fait, tu fais quoi à manger ce soir ?

Sans_titre

Au fait, à partir de cette semaine, ça n'est plus sur "Quichissime", mais sur mon nouveau blog, en commun avec la Ladygloss blonde, là, que je posterai mes chroniquettes hebdomadaires... Ahhh!!! qu'on fait (tellement qu'on est content de l'apprendre)... Et vite vite, on y va, parce que ma Stef, (la Ladygloss, là), ben elle est carrément trop rigolote (forcément elle est blonde!)

Ca fera deux fois plus de raison de venir nous voir! Et n'oubliez pas de vous réabonner là-bas à la newsletter tant qu'à faire!

Au plaisir de vous revoir bientôt! Allez, on se fait la bise!

39688367


Commentaires

    Mouhaha

    J'adore ton blog, bonne poilade !
    :url:lantiseche.over-blog.com/

    Posté par Emi Lee, 06 juin 2009 à 12:19
  • tu es partout []

    bizzz

    Posté par Thierry, 26 novembre 2009 à 14:24

Poster un commentaire